Partagez|

I need to talk to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: I need to talk to you Dim 2 Sep - 12:33


DAMON SALVATORE
featuring Ian Somerhalder

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ϫ Some information Ϫ
Bonjour! Je m'appelle Damon Salvatore mais mes amis me surnomment Bah Damon. Je suis né(e) à Florence le 18/06/1840 et de ce fait j'ai donc 24 ans. Côté coeur, je suis libre comme l'air. J'appartiens au groupe I'm just a blood bag et mon/mes pouvoir(s) est/sont inexistant, je ne suis qu'un petit humain sans défense

Ϫ Me in few words Ϫ
Je suis quelqu'un de Gentil, Drôle, Droit, Attentionné, Protecteur. Mais j'ai aussi des défauts, comme arrogant, impulsif, têtu, Très immature quand je m'y mets.



Ϫ I remember Ϫ
Je me rappelle d’un jour en 1857, j’avais 17 ans et Stefan 10. Il faisait un temps superbe pour changer et j’avais eu envie d’aller faire un tour à cheval. Forcément, quel meilleur endroit que l’écurie pour aller chercher son cheval n’est-ce pas ? Furio m’attendait. On aurait dit qu’il le sentait qu’aujourd’hui, nous allions nous amuser tous les deux. Pour une fois, je m’étais levé tôt contrairement à d’habitude et je pouvais faire autant de bruit que je voulais, Stefan avait sa propre chambre maintenant. Je me rendis aux écuries vers 7h30 et Furio trépignait d’impatience. Je le scellais et une fois bien équipé, je le montais et nous partîmes pour un petit tour, juste lui et moi. Si l’année de mes 7 ans, je n’avais pas le sens de l’orientation, aujourd’hui c’était différent et je me retrouvais facilement dans ce dédale de forêts qui bordaient la Pension avant de sortir du domaine et de lancer Furio au galop. Il n’attendait que ça, il ne demandait qu’à partir sauf que dans la forêt je ne le faisais pas, je n’avais pas spécialement envie de finir assommé par une branche. J’étais de retour au domaine vers les 11 heures 30 et en arrivant près de l’étang qu’avait construit Giuseppe il y a peu de temps, je vis Stefan qui s’amusait autour… seul. Comment se faisait-il qu’il était seul ? Toujours est-il que je suis allé ramener Furio aux écuries, je le brosserais plus tard, et j’avais bien fait parce que 2 minutes plus tard, je n’avais plus de frère. En retournant près de l’étang, je vis Stefan essayer d’attraper quelque chose dans l’eau sauf qu’il était sur le point de finir dans l’eau et il ne savait pas nager. Je crois que je n’ai jamais couru aussi vite de toute ma vie et j’ai juste eu le temps de tendre mon bras pour le rattraper de justesse par son poignet. Je le retournais vers moi, il était terrifié et moi, je l’étais encore plus que lui*

- Mais qu’est-ce que tu fais ici ?! Tu n’as pas le droit d’être près de cet étang ! Tu veux finir noyé ou quoi ?!

Dis-je sèchement, en le secouant à chaque question, enfin chaque affirmation que je disais. Il venait de me donner la plus grosse frayeur de ma vie cet idiot. Il me regardait et il se mit à pleurer. Je soupirais, j’y avais peut-être été un peu fort, c’est vrai qu’il n’avait que 10 ans après tout. Je finis par le serrer contre moi, lui caressant doucement les cheveux pour le calmer. Je ne m’excusais pas, il n’avait pas à être là et il le savait. Il avait eu peur et c’était tant mieux, au moins, il ne s’approcherait plus de l’étang. Mais j’avais réellement eu peur de perdre mon petit frère, heureusement que je ne m’étais pas occupé de Furio sinon… Je ne voulais même pas y penser



Ϫ You know everything about me Ϫ
Que pourrais-je vous dire sur moi ? Commençons par le plus simple. Je m’appelle Damon Salvatore, je suis né le 18 Juin 1840 de Giuseppe et Elvira Salvatore. Je suis né en Italie, plus précisément à Florence mais je ne m’en souviens pas beaucoup. Mon père a eu la charmante idée de venir vivre à Mystic Falls alors que je n’avais même pas 5 ans. Je me plaisais là-bas mais que pouvais-je faire face à lui ? Nous sommes arrivés à Mystic en 1845 courant Février. Je n’aimais pas le climat, il pleuvait tout le temps ! Au moins en Italie, le soleil était là tous les jours, c’était bien. Ici, je suis cloitré dans cette grande maison à longueur de journée… Mon père est toujours sur mon dos, il n’arrêtait pas de me dire qu’un jour, je devrais suivre son exemple et que je serais à la tête de tout ce qu’il a bâti et tout ce qu’il bâtira jusqu’à ma majorité. Non mais je ne veux pas moi ! Je ne veux pas être avocat, notable, médecin ou je ne sais quoi d’autre ! Je ne veux pas reprendre l’affaire familiale, c’est d’un ennui. Par contre, j’adorais passer du temps avec ma mère, elle était douce, gentille, intelligente, elle était parfaite et parfois je me demandais ce qu’elle avait pu trouver d’intéressant chez mon Paternel. C’était quelqu’un de froid, de distant, il buvait énormément alors que ma mère était quelqu’un de chaleureuse, d’aimante, elle était attentionnée… Quand on dit que les opposés s’attirent, ce n’est pas pour rien. 2 ans plus tard, le 05 Novembre 1847, il y eut des cris de bébé dans la maison tandis que j’attendais dans le couloir avec mon Père. Dans sa chambre, ma mère, accompagnée de ses dames de compagnie, donnait naissance à mon petit frère. J’avais hâte de pouvoir m’amuser avec lui, j’étais certain que nous nous entendrions bien lui et moi. La porte finit par s’ouvrir et je courrais voir ma mère ainsi que mon petit frère. Ma mère me le montra alors qu’il s’était endormi et elle me dit que maintenant que j’avais un petit frère, j’allais devoir lui montrer l’exemple et pas seulement les bêtises comme j’avais l’habitude de le faire. J’eus un sourire mi gêné mi amusé sous sa réponse et je le lui promis. Elle me dit alors le prénom de mon frère… Stefan. Oui, il avait une bouille à s’appeler Stefan. Les dames présentes finirent par enlever mon petit frère pour le faire dormir dans ma chambre… Il y a des jours où j’avais envie de lui faire avaler un coussin pour qu’il arrête de pleurer la nuit, je voulais dormir moi ! J’avais toujours une tête à faire peur quand je me levais le lendemain… Puis avec le temps, il s’est calmé, et il faisait ses nuits… Un réel bonheur pour moi ! Tout se passa bien pendant quelques mois mais le 09 Octobre de cette même année, ma mère mourut, trop affaiblit par son deuxième accouchement. Les médecins disaient qu’elle n’avait pas eu les soins adéquats… Je n’avais jamais vu mon père aussi fou de rage ce jour-là… Moi je m’étais sauvé dehors ! Pour une fois il faisait beau et je voulais être seul. J’étais parti dans la forêt… Sauf qu’à 7 ans, je n’avais pas réellement le sens de l’orientation et je me suis perdu… Bon je n’étais pas totalement perdu non plus vu que j’étais dans les bois de la Pension mais le domaine était tellement grand que je m’y perdais facilement. Un des domestiques avait fini par me retrouver et quand nous sommes rentrés, je crois que Giuseppe était à deux doigts de m’étriper. Je crois même que c’est à partir de là qu’il a changé de comportement à mon égard. Il devenait violent, je m’étais déjà pris des gifles de sa part, ce n’était pas la première fois mais là, il ne se contrôlait plus parfois. Je me souviens l’année de mes 17 ans, j’étais parti rejoindre des amis qu’il m’avait interdit de voir, sauf que moi, je voulais les voir et quand je suis rentré, il m’est tombé dessus et il m’a cassé des côtes. Ce n’est pas agréable comme sensation. Sur le coup, j’avais beaucoup de mal à respirer mais c’est revenu petit à petit et puis, j’avais l’habitude qu’il me frappe… Il le faisait souvent depuis la mort d’Elvira mais bon, je m’en fichais tant qu’il ne touchait pas Stefan. D’ailleurs en parlant de lui, j’avais raison. En grandissant, nous sommes devenus inséparables, quasiment les meilleurs amis du monde… D’accord, je n’étais pas un excellent modèle à suivre mais je jouais très bien les grands frères protecteurs… Un peu trop même parfois. Mais c’était mon petit frère, je devais bien le protéger non ?
Aujourd’hui, nous sommes en 1864, la ville connait des heures sombres. Il y a des disparitions étranges, des animaux mutilés, des humains tués par des animaux… J’avais 24 ans maintenant mais mon père me traitait toujours comme si je n’en avais que 7 et ça m’exaspérait. Pour couronner le tout, me voilà militaire engagé dans l’armée des Confédérés dans la Guerre de Sécession… Je sens que je vais m’amuser… Je n’ai qu’une hâte, revenir indemne de cette guerre. Je préfère 100 fois être à Mystic Falls que sur le front… Et Stefan me manquait, je voulais revoir mon petit frère. Qui sait ce que je retrouverais à mon retour ?






Ϫ The one behing the screen Ϫ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ϫ Some information Ϫ

♣ Prénom • Amandine
♣ Pseudo • Amy ou Minou
♣ Avatar • Ian Somerhalder
♣ Accepte un doublon d'avatar • Non
♣ Avis sur le forum • J'adore l'idée ! Je ne serai pas là sinon xD

fiche par romane de artsoul


fiche par romane de Artsoul


Dernière édition par Damon Salvatore le Dim 2 Sep - 15:42, édité 2 fois
Damon SalvatoreAdminavatarMessages : 540
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I need to talk to you Dim 2 Sep - 14:42

MON DAMOU D'AMOUUUUUUUUUUUUR !!!!! Ok je me calme Zadore ton histoire *-*
C. Victoire BensonAdminavatarMessages : 187
Voir le profil de l'utilisateur http://wierd-meet.jeunforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I need to talk to you Dim 2 Sep - 14:45

Aaaah !! Ma victoire *-* merciii c'est gentil !! *-*
Damon SalvatoreAdminavatarMessages : 540
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I need to talk to you

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

I need to talk to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hugh Laurie – Let Them Talk» [SOFT] WALKIE TALKIE – PUSH TO TALK Version 1.4.5[Gratuit/Payant]» VOIP Neuf Talk» USA : Les SNSD chantent « The Boys » dans deux talk shows» Let’s talk about Rock War
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wierd Meet :: Administration :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: