Partagez|

Je suis une innoncente... Ou pas (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 22:23


Isabella Miltorpe
featuring Ashley Greene

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ϫ Some information Ϫ
Bonjour! Je m'appelle Isabella Miltorpe mais mes amis me surnomment Isy. Je suis né(e) à à Rennes en France le 28/01/1508 et de ce fait j'ai donc 356ans, mais 26 d'apparence. Côté coeur, je suis célibataire. J'appartiens au groupe Vampires et mon/mes pouvoir(s) est/sont vitesse et force surhumaine, ouïe et vue sur développé, je vis éternllement et le plus drôle… Je peux vous obliger à faire ce que je veux, e vous vider de votre sang !

Ϫ Me in few words Ϫ
Je suis quelqu'un de Intelligente, Discrète, Courageuse, Aventurière, Amusante, Charmante . Mais j'ai aussi des défauts, comme Manipulatrice, Calculatrice, Impatiente, Sadique, Tueuse, Rancunière, Boudeuse..



Ϫ I remember Ϫ
C’était l’une de ces belles journées… Dans l’écurie régnait une odeur de paille et des chevaux… Ne pouvant plus utiliser de navire pour me déplacer, je m’étais approprié un petit terrain qui pouvait accueillir des équidés, ainsi je pouvais me déplacer comme je le voulais sans avoir à attendre une calèche. Ce n’était pas du goût de Nicholas, un major d’homme qui se prenait un peu pour mon père. Je n’avais même pas besoin de l’hypnotiser pour qu’il fasse tout ce que je veux ! Il se comportait vraiment comme un paternel sympathique et protecteur. Il ne savait donc pas que j’étais dans la stalle de Crépuscule de si bon matin… Il ne voulait pas que monte seul etc… Mais j’étais plutôt du genre rebelle, à faire ce que je voulais ! Surtout que j’étais une jeune femme… Pas si jeune puisque j’avais plus de trois siècles…

Une fois ma jument à la robe noire prête, je la sortis de l’écurie et me hissais difficilement sur son dos. Non pas que ma tenue était inappropriée pour monter à cheval… Mais si en fait ! Mais je faisais avec ! Les coutumes changeaient beaucoup, et je n’étais plus pirate pour pouvoir m’habiller d’un pantalon et d’une chemise d’homme. A présent, j’étais une dame de la haute noblesse qui s’habillait bien et qui était censé se déplacer en calèche et pas à même le dos d’un cheval… C’était tout bonnement du grand n’importe quoi ! Et qu’est-ce que ça m’énervait les corsets ! Non mais je vous jure !

Une fois mes plaintes intérieures terminées, je partis au galop vers la forêt pour me changer les idées. Les océans me manquaient… Mais ces balades au galop faisaient virevolter mes chevaux comme les vents marins et ça m’apaisait quelque peu. J’avais voulu quitter les mers, mais ça me manquai un peu quand même… C’était pour cette raison que je me baladais tous les jours à cheval, c’était un rituel quotidien que personne ne pouvait m’enlever !

La longue balade prit fin un peu avant l’heure du déjeuner, je retournais donc chez moi et fus accueillis pas Nicholas qui tapait du pied en me regardant d’un air sévère. Il m’ordonna de mettre pied à terre comme à chaque fois qu’il me surprenait, et je me comportais comme une petite fille prise en flagrant délie alors… Que je me moquais totalement de ce qu’il pouvait penser, mais je voulais que tous les habitants de la ville pensent que j’étais quelqu’un de normal, une jeune femme de 26ans avec un comportement rebelle ! Et pas une vampire assoiffée de sang qui se moquait d’eux…



Ϫ You know everything about me Ϫ
Nous sommes en 1508, la famille Miltorpe est heureuse d’accueillir leur fille Isabella au sein du foyer. La belle enfant comble ses parents de bonheur et ils se promettent de la rendre heureuse tout au long de se vie. Isy vit dans la joie et entourée de tous ses proches, qui en sont tous fière. Brillante, mais pauvre et fille, elle n'avait pas le droit à l'éducation et à la connaissance. Curieuse par nature, elle s’intéresse aux nouvelles découvertes qui ont lieux de l’autre côté de l’Océan Atlantique, dont son père lui informait chaque soir. Bordée par mille histoires qui touchent fond des océans, elle se passionne pour le voyage et les nouveaux horizons, dont elle ne fait qu'imaginer les paysages. A l’âge de neuf ans, elle avait une imagination débordante pour s'imaginer de nouveau monde où règne la joie et la paix.

Un tableau charmant voir même, féérique. Mais qui ne pourrait pas me dire, qu’il n’y jamais aucune tâche à ces tableaux familiaux ? La mère d’Isabella attrapa la suette, elle en mourut lorsqu’Isy avait dix ans. Elle abandonna son mari et sa fille par son décès. La petite fille attristée par cette mort, se renferma sur elle-même, et ne vivait que par la lecture des documents de son père sur le nouveau monde. Rêveuse de quitter sa ville natale pour pouvoir s’échapper dans un autre monde qui n’était pas le sien.

La petite demoiselle ne se douta pas que le malheur de la mort de sa mère, se ferait suivre par l’arrivée d’une femme cruelle envers elle. Cette dernière charma monsieur Miltorpe et joua les femmes aimantes des enfants. Le père d’Isy noyée par le chagrin, fut naïf de croire à la bonté de Mademoiselle Berrier. Il n’avait fallu que quelques mois à monsieur Miltorpe pour demandé la main de cette femme aux airs de belle-mère parfaite.

Lorsque que le père d’Isabella était absent, Madame Miltorpe battait sa belle fille pour des raisons insignifiantes. Elle eut alors la joie de goûter à la rancœur d’Isy. La petite enfant allait dans les placards de sa belle mère pour déchirer ses robes, les couper aux ciseaux, mettait une énorme dose de sel dans les plats que mangeait l’horrible femme à sa table, lui lançait le chat à la figure avec les griffes sorties. Elle en fut toujours punie mais continuait pour pourrir la vie de cette mégère qui avait osé remplacer sa mère dans le cœur de son père.

Comme toutes les jeunes femmes de seize ans, Isabella était contrainte de se marier et ce fut la nouvelle Madame Miltorpe qui choisit le mari de sa belle fille : Paul Berrier. Il était son neveu et elle avait réussi à convaincre son mari qu’il se serait le gendre idéal. Mais comme sa tante, Paul était cruel envers Isy. Il la battait avec brutalité et ça, sans aucune raison. Sa femme se promit de se venger quoique ça puisse lui couter et dès que l’occasion se présenterait.

En grandissant, la rancœur envers sa belle mère et son mari grandit jusqu’à en devenir de la haine. Elle avait bien pensé à leur ôter la vie, mais elle ne pus jamais s’y résoudre car elle avait peur de voir son père de nouveau attristé par la mort de sa seconde femme et de son gendre, peu parfait. Elle continuait donc à en faire voir de toutes les couleurs à Madame Miltorpe et parfois à Paul lorsque son père était absent, et ces derniers rendaient bien la pareille.


Jeune femme intelligente, elle faisait des coups bien plus odieux que dans son enfance, elle faisait tourner des rumeurs aux sujets de sa belle mère dans son quartier, elle l’enfermait dans son jardin par « inadvertance » par temps chaud et sec. Malgré sa vingtaine d’année, elle se faisait toujours battre par sa belle mère et n’en avait jamais parlé à son père pour lui éviter les peines que ça engendrerait. Elle se taisait face à lui mais disait les quatre vérités à la femme qui partageait son toit et qui n’avait jamais eu le droit au mot « maman ».

Isabella avait vingt-six ans (1534) alors que son père reçu la lettre d’un grand marin pour l’avoir comme matelot sur son navire. Ne voulant être seule avec sa belle mère, elle supplia son père de la laisser venir avec lui. Malheureusement, à cette époque les femmes n’étaient pas tolérée sur les bateaux, elles porteraient malheur lors des traversées en haute mer. Son père refusa catégoriquement de voir sa fille sur un navire qui faisait un voyage si long, c’était pour sa sécurité et également pour les règles sur les navires des grands expéditeurs. Et pourtant, cela n’empêcha Isabella de réussir à suivre son père…

Mais ce fut là, l’occasion tant attendu pour tuer son mari. Bête comme il était, ne verrait sans doute rien venir, et même s’il le voyait, il serait déjà trop tard pour qu’il puisse sauver sa misérable vie. Le tuer par arme à feu ne serait pas discret… Il serait sans doute préférable de le tuer par empoisonnement. Elle devait faire la cuisine, elle le tuerait donc en mettant du muguet dans la soupe du pauvre Paul… Après cela, il devrait mourir quand Isabella serait sur le bateau avec son père. Elle avait déjà trouvé une solution pour être sur le navire vers les grands océans du monde.

Monsieur Miltorpe devait partir à l’aube, et ce fut à minuit qu’Isy mit son plan en œuvre pour quitter sa demeure où vivait sa belle-mère. Les douze coups de minuit retentir, la jeune femme se leva doucement et quitta sa chambre pour gagner celle de son père. Sur des pas aussi silencieux que celui d’un chat, elle ouvrit la porte qui menait à la chambre de monsieur Miltorpe. Ouvrant doucement le placard, elle lui déroba quelques vêtements masculins pour s’y glisser. Vêtu comme un homme, elle prit également un chapeau pour y cacher ses longs cheveux. Elle quitta ainsi sa demeure sans laisser le moindre mot à sa belle mère ou même son père.

Le soleil commençait à se dresser dans le ciel, les matelots engagés pour le voyage se réunissaient devant de grandes caravelles pour pouvoir embarquer. Pour pouvoir mettre les pieds sur l’un des navires, Isabella vola avec discrétion les papiers d’un marin pour avoir l’ordre de faire parti du voyage vers les nouvelles terres. Une fois que les bateaux eurent quitté le port de St Malo, Isabella était bien soulagée de ne pas s’être fait prise, mais elle ignorait les ennuis qui l’attendaient…

Etant déguisée comme un homme, elle était considérée comme tel. Elle fit toutes les corvées qu’on lui donnait sans broncher, sans exprimer sa faiblesse comparer aux autres membres de l’équipage. Une semaine ne s’étaient pas encoure écoulée qu’elle voulait quitter son calvaire pour regagner, celui qu’elle connaissait à Rennes avec sa belle mère. Elle était assise sur une marche menant aux calles, qu’elle entendit une voix lui demander si elle allait bien. En se redressant, elle fut face à son père qui la reconnut immédiatement. Il lui attrapa les bras et la mena à un lieu quasi désert du bateau. Il fit la morale, lui expliqua tous les dangers qu’elle risquait. Isabella n’en était pas fière de son aventure mais elle répondit à toutes les remarques de son père, qu’elle voulait être avec lui et non Madame Miltorpe, qu’elle préférait faire tout le travail d’un homme plutôt qu’être loin de lui. Il la prit dans ses bras et ils se promirent de veiller l’un sur l’autre lors de son long voyage.

Tout l’équipage était sur le pont entrain de l’astiquer lorsque la voix d’un second du capitaine hurla qu’il voyait un bateau. Elle regarda vers l’horizon et vit un énorme navire avec de grandes voiles sombres avec une tête de mort. Son père lui demanda alors de courir vers les calles où étaient les vivre pour se cacher. Elle lui dit qu’elle devait veiller sur lui comme ils se l’étaient promis mais elle finit par céder, lorsque son père lui expliqua qu’il ne voulait voir périr sa fille sous ses yeux.

Cachée derrière la nourriture et le reste de vin, elle entendit les tintements des épées, parfois le bruit des fusils tirer et le cri de l’équipage qui périssait petit à petit. Elle se sentit alors coupable, le mythe sur les femmes à bord des bateaux était peut être vrai. C’était peut être elle qui avait attiré ses pirates à bord de ce navire, là où était son père. Allait-il survivre ? C’était la question qui l’obsédait.

Après ces bruits de bataille, il y eut un long silence, un silence pesant qui semblait durer des heures. Soudainement, elle entendit des bruits de pas s’approcher de la calle où elle se trouvait. Elle fit silence et attendait que les choses se déroulent. La porte s’ouvrit avec violence et elle ne put retenir un petit cri de peur. Elle sentit une main se poser sur son épaule et la tirer hors de sa cachette. Un homme la traina jusqu’au pont et la jeta avec brutalité au sol. Le chapeau d’Isabella tomba et sa longue chevelure fit découvrir au capitaine pirate qu’elle était une femme.

Mise au fer pendant plusieurs jours, elle fut nourrie par le capitaine qui lui apportait une gamelle peut riche en aliment comestible pour la jeune femme. Chaque jour, il descendait pour lui rendre visite et lui parler. Doucement, elle s’habituait à cette visite quotidienne, qu’elle prenait au départ pour de la moquerie pure et dure. Elle se sentait animal à être observer derrière des barreaux.

Au bout de quelques semaines en cage, le capitaine James la laissa sortir de sa prison. En montant sur le pont, elle fut dévisagée par tous les membres de l’équipage. Isabella eut alors des explications sur le navire sur lequel elle avait mis les pieds par son nouveau capitaine. Celui-ci se montra bien gentil à son égard, elle trouva cette attitude de pirate bien étrange. Elle finit par demandé à James s’il avait tué son père, il lui répondit qu’il avait tué tout l’équipage qui se trouvait sur le bateau qui allait vers le nouveau monde. Isabella tomba alors à genoux et versa toutes les larmes de son corps. Après cela, le capitaine la remis en cage, apparemment il ne supportait pas les pleures.

Tout redevint comme la veille, il ne la laissa pas sortir mais la nourrissait avec les pauvres souris qu’il trouvait sur son navire, et se remit à lui parler comme si de rien n’était. Elle lui demanda bien sûr pourquoi il ne l’avait pas tuée, il donnait pour réponse le fait qu’elle était une femme et rien d’autre. Et ces visites continuèrent, chaque jour à la même heure, la capitaine ne s’en laçait pas. Il revenait, questionnait Isy sur sa vie sur la terre ferme, elle ne lui cachait rien, elle avait tout perdu et savait qu’elle était condamner à mourir le jour où, James s’ennuierait d’elle.

A chacune des visites, le capitaine semblait plus tendre mais il ne se résolut jamais à laisser Isabella sortir de nouveau. Mais elle se fichait de pouvoir sortir, elle s’était habituée à être en cage et ce n’était pas si inconfortable que ça. Elle était nourrie et ne faisait aucune corvée, elle mangeait mal, mais mangeait quand même. Par sa tendresse, James montra qu’il avait des sentiments et Isabella comptait en profiter à son avantage…

La prisonnière comprit bien vite que la seule présence féminine sur ce bord, avec poussé le capitaine à tomber sous son charme, tomber dans son malheur passé. Pour recouvré la liberté, elle essayait de le manipuler pour pouvoir quitter sa cage. Elle ne trouvait pas cela très agréable mais vivable, elle avait envie de revoir les mers et de quitter les calles vides. Elle fit mine de l’aimer également, de réclamer d’être dans ses bras. James finit par la faire sortir et ne plus jamais la mettre en cage comme en animal.

Isabella était chaque jour au bras du capitaine, elle fut passionnée par toutes les histoires qui lui racontaient sur ses pirateries sur de magnifiques navires. Elle fut tout de même curieuse de savoir combien de temps il était sur les mers, car il n’avait pas l’air bien vieux. Sa réponse coupa le souffle d’Isy, ça faisait un demi-siècle qu’il était capitaine sur ce navire. Elle lui demanda comment cela était possible et sa réponse arrêta immédiatement la jeune femme qui s’écarta de James. Il était un vampire… Ce n’était que des légendes urbaines pourtant ! Elle ne pouvait pas y croire. Le capitaine précisa ensuite, qu’elle avait à présent le choix entre la mort et l’éternité. Sa réflexion fut longue et délicate, mais sa réponse fut prise…

Il faisait nuit, le ciel était aussi sombre que les ténèbres, aucune étoile ne brillait dans le ciel. Isabella était assise prêt d’une fenêtre de la cabine du capitaine. Celui-ci était assis prêt d’elle, il avait un verre à la main et un couteau dans l’autre. Il donna son verre à la jeune femme qui était en sa compagnie et se coupa la paume de la main et laissa couler le sang dans le verre à pied. James demanda à Isy si elle était sûre de son choix, elle l’affirma avec motivation et attrapa la verra avec rapidité et le vida entièrement. James caressa doucement la joue d’Isabella avant de lui planté son couteau en plein cœur. Elle en mourut sur le coup, son dernier souffle venait de s’échapper.

Elle ouvrit doucement les yeux, elle était en cage. Elle se demanda si tout n’avait pas été un rêve, si toutes ses semaines aux bras de James n’avait pas été que son imagination. Il était d’ailleurs à côté d’elle et ne la regardait avec douceur et tendresse. Il lui demanda de regarder sur sa gauche et elle le fit. A ses côtés se trouvaient un matelot qui la regardait avec terreur et la supplia de ne pas le tuer. Elle savait ce qu’il fallait faire pour achever sa mutation. Elle avança doucement vers le pauvre marin qui ne bougeait pas malgré la terreur qui régnait dans son regard. Isabella planta alors ses dents dans son cou et but le sang du matelot sans remord, elle le vida entièrement de sang. Lorsqu’elle termina son repas, elle sentit une vive douleur lui saisir les gencives, à cela, elle chercha le réconfort en regardant son capitaine qui souriait. Après cela, il vint lui ouvrir de nouveau sa prison et la prit dans ses bras tout en lui expliquant qu’ils étaient enfin unis pour l’éternité. Le pauvre vampire ignorait qu’il s’était fait piéger par Isy, elle avait réussi à survivre et en plus, elle avait l’immortalité. Par la suite, James lui offrit une dague décorée de rubis, et lui expliquait que les pierres précieuses avaient été ensorcelées par le sorcier qui offrait ses services contre la protection du capitaine vampire. Il rajouta que si elle se séparait du poignard, elle se serait brûler par les rayons du soleil. Elle gardait donc sa dague sur elle à chaque instant de son éternité.

Durant environ deux siècles, James et Isabella étaient capitaines de leur navire, piratant tous bateaux qu’ils croisaient, découvrant de nouvelles marchandises, en somme ils étaient très heureux, même si James ignorait qu’il était juste le pantin de sa douce. Il naviguait comme les pire pirates des océans et pillant tous les trésors ! Ce fut là une belle éternité jusqu’au jour où, ils attaquèrent un bateau anglais à la fin du dix-septième siècle. Ils firent comme toujours, un massacre mais… Laissèrent pourtant un marin en vie. Celui-ci était un sorcier et ayant perdu le leur parce qu’il avait vieilli, ils le mirent au fer jusqu’au moment où il céda et promit de servir le bateau jusqu’à sa mort. Ce sorcier au prénom de Joshamme, sembla également attiré par la beauté d’Isy mais elle l’ignorait et se montrait parfois méchante à son égard. Elle le faisait simplement pour ne pas attirer la jalousie de James, elle le voulait entièrement à son service pour pouvoir, faire ce qu’elle désirait.

Mais Isabella en avait assez de vivre sur un bateau, elle voulait regagner la terre ferme mais James affirmait que sa vie était en mer et non sur le continent. La belle femme finit par monter un plan pour fuir cette vie maritime pour accéder aux Amériques. Lors d’un abordage de d’un navire, elle expliqua à James qu’elle ne souhaitait pas piller, elle était dans un mauvais jour, il l’embrasse et partit dérober les richesses du bateau. Isy observait la scène sur le pont et attendait le moment crucial pour pouvoir s’échapper. Elle vit alors le sorcier Joshamme et le supplia de ne jamais en parler au capitaine James. Il lui demanda de quoi elle parlait et elle sauta à l’eau.

Lorsque James regagna son navire et s’éloignait de celui qu’il avait pillé, Isabella tenta de monter sur celui-ci. Elle était restée à l’eau le temps qu’il s’en aille pour prendre possession du bateau ennemi. Une fois sur celui-ci, elle déroula une carte qu’elle avait dérobée à James et fit cape vers l’Amérique sans jamais croisé son capitaine. Elle lui devait beaucoup mais elle était persuadée qu’il oublierait et qu’il rencontrerait une autre femme à son goût.

Maintenant… Elle tente de retrouver une vie stable sur la terre ferme, le goût du voyage reste ancré en elle, c’est pour ça qu’elle voyage de ville en ville assez fréquemment. En un peu plus d’un siècle elle a un peu fait le tour des Etats-Unis, et ça fait quelques semaines qu’elle est arrivée à Mystic Falls dans l’état de Viginie… Elle y sème un certain trouble… Mais d’apparence, elle est une jeune femme qui vit dans une petite demeure avec des domestiques et une petite écurie. Elle se montre également comme une demoiselle charmante et innocente, quelque peu effrayée par les étranges meurtres qui se font en ville… Alors qu’elle est responsable de ces morts… Mais chut ! C’est un secret !





Ϫ The one behing the screen Ϫ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ϫ Some information Ϫ
♣ Prénom • Wendy
♣ Pseudo • Sulpicia
♣ Avatar • Ashley Greene
♣ Accepte un doublon d'avatar • Non
♣ Avis sur le forum • Haha ! J’adore l’idée de rester en 1864 *-* Et je suis contente de rerouver mon Damonounet et Stefanounet mais aussi de faire de nouvelles rencontres *-*

fiche par romane de artsoul


fiche par romane de Artsoul


Dernière édition par Isabella Miltorpe le Sam 8 Sep - 23:08, édité 3 fois
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 22:31

cute Aaah ma kathounette :: *-* Bienvenue sur le forum !! *-*
Te neeem <3
Damon SalvatoreAdminavatarMessages : 540
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 22:35

Merchouiiii mon Damonounet <3 *gros calinou* Te nem aussi <3

Ici suis plus Kathounette sniif T__T
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 22:48

Haaa ma vampirette à moi
Bienvenue iciii
InvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 22:50

Merci mon Stefanounet !!!
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 23:03

Bienvenue =)
InvitéInvité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 23:05

Merci =)
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 23:36

Siii tu seras toujours ma Kathounette
Of course je te valide !! *-*
Damon SalvatoreAdminavatarMessages : 540
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 23:39

Mon Damonounet!! Toujours aussi charmant



Merciiiiiii =D
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Sam 8 Sep - 23:43

Vouii je ne change pas mes habitudes ma chère Kathounette Isabella (a)

de rieeeeeeeeeeen !!
Damon SalvatoreAdminavatarMessages : 540
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 9:08

Une autre Kathounette ? xD

BINEVENUUUUUUE !!! Ashley lèche
Katherine PierceAdminavatarMessages : 569
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 9:35

Oui, je joue Katherine sur son forum =p

Haaan! Merciiiiiii !! =D
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 9:44

Et ben moi c'est la première fois, d'habitude je joue Damon xD

Mais de rien ^^
Katherine PierceAdminavatarMessages : 569
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 9:51

Je joue souvent Katherine en ce qui me concerne xD Mais bon, Isy est aussi un personnage récurrent chez moi =D Alors ça me va aussi *-* Elle est très bien ma pirate d'abord (a)

Hâte de RP avec toi =)
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 10:05

Hâte aussi, et puis j'adore les pirates xD
Katherine PierceAdminavatarMessages : 569
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 10:06

Ah! Bah ça tombe bien xD (Aime bien pirates des caraïbes (a))
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 10:07

Je suis totalement fan de Pirates de caraïbes !!!!! Et de Johnny Depp !!! XD
Katherine PierceAdminavatarMessages : 569
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 10:16

nous sommes faites pour nous entendre alors! xD
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 10:23

Je crois et vive le CAPITAINE Jack Sparrow Je connais les répliques par cœur xD
Katherine PierceAdminavatarMessages : 569
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 10:34

Une vraie fan quoi *-*
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 17:39

UNE NOUVEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEELLE !!!!

Bienvenue cute en espérant que tu te plaise et excuse moi pour le bazar et les trucs pas fini ><
C. Victoire BensonAdminavatarMessages : 187
Voir le profil de l'utilisateur http://wierd-meet.jeunforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 17:41

Voui! Une nouvelle qui connait beaucoup de monde xD

Merci beaucoup ^^

Je me plais beaucoup ici =) Tout le monde est sympa, je connais déjà Damon, Stefan & Opaline. J'ai rencontré Katherine aussi, et on a déjà sympathisé =D

Manque plus que toi! Je suis contente de te parler enfin =D

Ce n'est pas grave du tout, il faut le temps, je comprends =)
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 18:08

Et oui tout ça sans moi n’existerais pas *sortloin*
Non plus franchement sans Stefan, Damon et Opaline Ca aurait couler à la seconde ou il aurait été crée alors voilà. Enfin bon j'ai fini avec mes messages de remerciements xD
Et moi aussi j'ai hâte de te connaître
C. Victoire BensonAdminavatarMessages : 187
Voir le profil de l'utilisateur http://wierd-meet.jeunforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a) Dim 9 Sep - 18:13

Rahlalala! Nous avons tous un problème de cheville (a) xD

Hâte aussiiiiiii =D

Tu viens d'accueillir une membre cinglée, hystérique xD
Isabella MiltorpeavatarMessages : 429
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je suis une innoncente... Ou pas (a)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Je suis une innoncente... Ou pas (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)» Je suis très laid» J'ai vu de la lumière alors je suis entré... [Osmauz']» Comme je ne suis pas riche...» Envouté je suis.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wierd Meet :: Administration :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: